Le Devoir/AFP

Paris — L’ensemble des syndicats de journalistes français souhaite
qu’une loi garantisse l’indépendance juridique des rédactions, ont-ils
indiqué hier lors d’une conférence de presse au cours de laquelle ils
ont appelé la mobilisation.

«Jamais la profession ne s’est aussi mal portée depuis 1946», a estimé
David Larbre, représentant du Syndicat national des journalistes (SNJ,
majoritaire), au nom de l’ensemble des syndicats de journalistes.


Le Devoir/AFP

Paris — L’ensemble des syndicats de journalistes français souhaite
qu’une loi garantisse l’indépendance juridique des rédactions, ont-ils
indiqué hier lors d’une conférence de presse au cours de laquelle ils
ont appelé la mobilisation.

«Jamais la profession ne s’est aussi mal portée depuis 1946», a estimé
David Larbre, représentant du Syndicat national des journalistes (SNJ,
majoritaire), au nom de l’ensemble des syndicats de journalistes.

[node:ad]