Québec consacre un peu plus
de 4,4 millions de dollars aux médias communautaires pour l’année
2010-2011 dans le cadre de son programme d’aide récurant à ces
organismes.

Québec consacre un peu plus
de 4,4 millions de dollars aux médias communautaires pour l’année
2010-2011 dans le cadre de son programme d’aide récurant à ces
organismes.

De cette somme 450 000
dollars sont réservés à l’Association des médias écrits
communautaires du Québec, à l’Association des radiodiffuseurs
communautaires du Québec et à la Fédération des télévisions
communautaires autonomes du Québec.

Les fonds restants visent 153
organismes, soit 76 médias écrits, 39 radios et 38
télévisions, partout au Québec. La part du lion revient à la
région de la Côte-Nord à qui le gouvernement verse 623 554 dollars.

Il ne s’agit cependant pas
de nouvelles subventions, car Québec consacre chaque année
quelques millions aux radios, télévisions et journaux
communautaires, dans le cadre de son Programme d’aide au
fonctionnement pour ces médias.

Chaque média écrit peut ainsi prétendre annuellement à une aide de 25
000 dollars. Les radios peuvent quant à elles recevoir jusqu’à 60
000 dollars et les télévisions jusqu’à 31 714 dollars.

Outre ce programme, en 1995,
le gouvernement et les organismes publics se sont engagés à
dépenser 4% de leur budget de publicité dans les médias
communautaires, mais cette promesse n’est que partiellement honorée.
En effet, en 2009-2010, seulement 3,2% du budget de publicité
gouvernementale est allé à ces médias.

Dans le but de favoriser la
diversité des voix en information, le Groupe de travail sur le
journalisme et l’avenir de l’information souhaite que Québec en
fasse davantage.

Dans son rapport, remis au ministère de la Culture et des Communications le mois dernier, il recommande une bonification du budget du
programme d’aide pour les médias communautaires de 10 à 15%, le respect des engagements de placements publicitaires, et des crédits d’impôt à l’embauche de
journalistes professionnels.

[node:ad]