Marc Thibodeau, La Presse

L’intervention du président français Nicolas Sarkozy au Tchad, où il
s’est rendu en coup de vent dimanche pour récupérer les journalistes et
les hôtesses de l’air incarcérés dans l’affaire de l’Arche de Zoé, fait
des vagues dans l’Hexagone.

Plusieurs journalistes, politiciens d’opposition et sociologues
questionnaient hier la nécessité de ce déplacement présidentiel, qui a
bénéficié d’une large couverture médiatique.


Marc Thibodeau, La Presse

L’intervention du président français Nicolas Sarkozy au Tchad, où il
s’est rendu en coup de vent dimanche pour récupérer les journalistes et
les hôtesses de l’air incarcérés dans l’affaire de l’Arche de Zoé, fait
des vagues dans l’Hexagone.

Plusieurs journalistes, politiciens d’opposition et sociologues
questionnaient hier la nécessité de ce déplacement présidentiel, qui a
bénéficié d’une large couverture médiatique.

[node:ad]