Le Conseil de la radiodiffusion et des
télécommunications canadiennes (CRTC) tient aujourd’hui une seconde
et dernière journée d’audience sur la transaction Cogeco-Corus.
Cogeco souhaite mettre la main sur les 11 stations de radio de Corus
au Québec, dont CKAC et le 98,5 FM.

Le Conseil de la radiodiffusion et des
télécommunications canadiennes (CRTC) tient aujourd’hui une seconde
et dernière journée d’audience sur la transaction Cogeco-Corus.
Cogeco souhaite mettre la main sur les 11 stations de radio de Corus
au Québec.

Déjà propriétaire des stations
Rythme FM à Montréal, Québec, Sherbrooke et Trois-Rivières, en
plus du FM 93 à Québec et de CKOI à Montréal, le groupe demande
au Conseil de faire une exception à sa politique de propriété
commune en l’autorisant à détenir plus de deux stations FM en
français sur le marché de Montréal. Une telle exception lui permettrait de conserver toutes ses stations tout en acquérant CKAC et le 98,5 FM.

Si Astral s’oppose à la transaction,
Cogeco a reçu de nombreux appuis dans ce dossier, dont celui de la
Fédération des journalistes professionnels du Québec (FPJQ). Le
regroupement estime en effet que «le projet de Cogeco entraîne un
accroissement de la diversité des voix en radio sous son angle le
plus important pour la vie en démocratie, l’information et les
affaires publiques».

Pour en savoir plus:

Cogeco expose sa stratégie radio devant le CRTC

Cogeco défend son plan d’achat des stations de Corus

Cogeco veut un passe-droit du CRTC

La FPJQ appuie le projet de Cogeco

Des appuis régionaux pour Cogeco

[node:ad]