Le journaliste japonais Kosuke Tsuneoka
a été libéré samedi soir après cinq mois de captivité en
Afghanistan. Par contre deux journalistes français de la chaîne
France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, sont toujours
retenus en otage.

Enlevés fin décembre dans l’est du pays, ils
étaient apparus dans une vidéo en avril. On était sans nouvelles
d’eux depuis, mais au lendemain de la libération du journaliste
japonais, le gouvernement français a déclaré avoir reçu des
preuves de vie récentes des deux hommes.

Le journaliste japonais Kosuke Tsuneoka
a été libéré samedi soir après cinq mois de captivité en
Afghanistan. Par contre, deux journalistes français de la chaîne
France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, sont toujours
retenus en otage.

Enlevés fin décembre dans l’est du
pays, ils étaient apparus dans une vidéo en avril. On était sans
nouvelles d’eux depuis, mais au lendemain de la libération du
journaliste japonais, le gouvernement français a déclaré avoir
reçu des preuves de vie récentes des deux hommes.

Plusieurs centaines de personnes ont
manifesté leur soutien aux deux journalistes et à leurs
accompagnateurs afghans lors d’un rassemblement la semaine dernière
à Paris:


Soutien
aux journalistes otages place de la Bourse à
Paris

envoyé par
Nouvelobs.
Regardez
les dernières vidéos d’actu.

[node:ad]