Fluctuat.net

[…] Une liberté d’expression jalousée

Ca fait longtemps que personne n’a eu un mot gentil pour Pitchfork. Quand le site était encore perçu comme une petite entreprise indépendante (ce qu’il est finalement resté, Ryan Schreiber aurait refusé des offres d’un montant astronomique pour garder la propriété entière du site), on ne s’offusquait pas que le site soit aussi indulgent avec ses journalistes… qui ne se sont jamais privés d’être capricieux avec les musiciens comme avec les lecteurs.

En devenant une véritable force avec laquelle il faut compter dans le
monde de la musique alternative et du journalisme musical, Pitchfork a
attisé les jalousies. On cite généralement l’exemple d’un album solo de
Travis Morisson, ex de Dismemberment Plan, un groupe que Pitchfork
avait jusque là encensé, dont les ventes ont chuté après un 0.0 sur
Pitchfork, tandis qu’un 9.7 accordé à Funeral d’Arcade Fire aurait fait la carrière du groupe.

Fluctuat.net

[…] Une liberté d’expression jalousée

Ca fait longtemps que personne n’a eu un mot gentil pour Pitchfork. Quand le site était encore perçu comme une petite entreprise indépendante (ce qu’il est finalement resté, Ryan Schreiber aurait refusé des offres d’un montant astronomique pour garder la propriété entière du site), on ne s’offusquait pas que le site soit aussi indulgent avec ses journalistes… qui ne se sont jamais privés d’être capricieux avec les musiciens comme avec les lecteurs.

En devenant une véritable force avec laquelle il faut compter dans le
monde de la musique alternative et du journalisme musical, Pitchfork a
attisé les jalousies. On cite généralement l’exemple d’un album solo de
Travis Morisson, ex de Dismemberment Plan, un groupe que Pitchfork
avait jusque là encensé, dont les ventes ont chuté après un 0.0 sur
Pitchfork, tandis qu’un 9.7 accordé à Funeral d’Arcade Fire aurait fait la carrière du groupe.

[node:ad]