par Steve Proulx

La diversité dans les salles de rédaction est un problème que plusieurs grands médias d’ici reconnaissent. Mais que fait-on pour que toute la diversité soit représentée dans nos médias d’information, et est-ce suffisant? On en discute avec François Cardinal, éditeur adjoint et vice-président à l’information de La Presse.

En 2021, un sondage de l’Association canadienne des journalistes révélait qu’environ un quart des grandes salles de nouvelles au Canada anglais serait issu de la diversité, une proportion à peu près équivalente à celle des minorités visibles au sein de la population canadienne.

Nous n’avons pas un portrait aussi précis pour le Québec. Et même si on peut constater plus de diversité parmi les journalistes qu’il y a quelques années, la profession reste largement blanche et québécoise de souche.

La diversité dans les salles de rédaction est un problème que plusieurs grands médias d’ici reconnaissent. Mais que fait-on pour que toute la diversité soit représentée dans nos médias d’information, et est-ce suffisant?

Pour en savoir plus :