Hugo de Grandpré, La Presse |

L’été qui s’achève a apporté sa dose de mauvais temps et de mauvaise
presse pour le gouvernement de Stephen Harper. Rapports balayés sous le
tapis, coupes dans le secteur culturel, financement électoral scruté à
la loupe: la saison chaude a été pour le moins mouvementée.

Mais heureusement pour le gouvernement conservateur, la vieille
tactique qui consiste à garder les annonces controversées pour le temps
où les électeurs lisent des polars plutôt que des journaux a fait ses
preuves, ont noté les politologues consultés par La Presse.


Hugo de Grandpré, La Presse |

L’été qui s’achève a apporté sa dose de mauvais temps et de mauvaise
presse pour le gouvernement de Stephen Harper. Rapports balayés sous le
tapis, coupes dans le secteur culturel, financement électoral scruté à
la loupe: la saison chaude a été pour le moins mouvementée.

Mais heureusement pour le gouvernement conservateur, la vieille
tactique qui consiste à garder les annonces controversées pour le temps
où les électeurs lisent des polars plutôt que des journaux a fait ses
preuves, ont noté les politologues consultés par La Presse.

[node:ad]