Le Monde / AFP |

Pour la première fois, le nombre de journalistes internet emprisonnés
dans le monde a dépassé celui de leurs confrères d’autres médias, a
indiqué jeudi le Comité de protection des journalistes (CPJ), basé à
New York.

Quelque 125 journalistes étaient derrière les barreaux au 1er décembre 2008, soit deux de moins qu’en 2007, selon le décompte annuel du CPJ. Cinquante-six d’entre eux travaillent sur internet, qu’ils soient blogueurs ou rédacteurs en chef d’un site. La 2e catégorie la plus touchée est la presse écrite (53 journalistes emprisonnés), suivie par les journalistes de télévision, de radio et les réalisateurs de documentaires (16).L’article du Comité de protection des journalistes (CPJ)

Le Monde / AFP |

Pour la première fois, le nombre de journalistes internet emprisonnés
dans le monde a dépassé celui de leurs confrères d’autres médias, a
indiqué jeudi le Comité de protection des journalistes (CPJ), basé à
New York.

Quelque 125 journalistes étaient derrière les barreaux au 1er décembre 2008, soit deux de moins qu’en 2007, selon le décompte annuel du CPJ. Cinquante-six d’entre eux travaillent sur internet, qu’ils soient blogueurs ou rédacteurs en chef d’un site. La 2e catégorie la plus touchée est la presse écrite (53 journalistes emprisonnés), suivie par les journalistes de télévision, de radio et les réalisateurs de documentaires (16).L’article du Comité de protection des journalistes (CPJ)

[node:ad]