Il a aussi été rédacteur de discours pour Brian Mulroney et Stephen Harper

Paul Terrien, ancien journaliste du Droit d’Ottawa devenu rédacteur de discours pour le premier ministre canadien Stephen Harper est décédé, selon plusieurs ex-collègues de l’ex-reporter. 

Il avait aussi travaillé au quotidien souverainiste Québec-Presse. Il a été membre de la Tribune de la presse du Parlement de Québec en 1973 et 1974. Il était connu pour être très nationaliste et comme grand défenseur des droits des Franco-Ontariens.

Paul Terrien a aussi été brièvement au quotidien Le Soleil, avant d’aller à Québec-Presse

Il est devenu par la suite journaliste au Droit, un journal fondé par son grand-père, Esdras.

Au début des années 1980, il était directeur adjoint de l’information au Droit, puis chroniqueur du Droit à la Chambre des communes à Ottawa. 

Après l’élection du premier ministre canadien Brian Mulroney en 1984, il passe en politique au cabinet de Monique Landry puis rapidement au cabinet de Brian Mulroney ou il est rédacteur de discours. Il fera le même travail sous Stephen Harper. Il sera chef de cabinet de Lawrence Cannon aux Affaires internationales dans le dernier mandat de M. Harper. 

Le premier ministre québécois Jean Charest l’avait nommé délégué du Québec à Ottawa, un poste qu’il a occupé jusqu’en 2013 sous le règne du PQ de Pauline Marois.  

Paul Terrien a ainsi été journaliste, délégué du Québec, chef de cabinet des ministres fédéraux des Transports et des Affaires étrangères et rédacteur de discours auprès de trois premiers ministres du Canada. Il a notamment publié Les grands discours de l’histoire du Québec et Notre voix, aux Presses de l’Université Laval (PUL).

Avec la collaboration de Daniel L’Heureux, Denis Lessard et Gisèle Gallichan.