Le Département d’information et de communication à l’Université Laval demande à ses étudiants au premier cycle, y compris ceux qui s’inscrivent en journalisme, d’acheter un ordinateur portable Mac. Les étudiants auront droit à une réduction de prix appréciable mais il n’est pas question d’une commandite ou autre forme de partenariat avec la compagnie Apple.

Plusieurs universités américaines ont adopté un programme semblable, dont la vénérable école de journalisme de l’Université du Missouri. Or, quelques années après avoir intégré le MacBook à la formation, on recommande à présent aux étudiants de se procurer également un iPhone ou iPod touch à des fins éducatives.

Bien qu’aucune pénalité (!) ne soit prévue pour les récalcitrants, une étudiante de Missouri a formé un groupe d’opposition sur Facebook, où elle s’interroge notamment sur la relation de l’Université avec Apple.

Le Département d’information et de communication à l’Université Laval
demande à ses étudiants au premier cycle, y compris ceux qui
s’inscrivent en journalisme, d’acheter un ordinateur portable Mac.
Les étudiants auront droit à une réduction de prix appréciable mais il
n’est pas question d’une commandite ou autre forme de partenariat avec
la compagnie Apple.

Plusieurs universités américaines ont adopté
un programme semblable, dont la vénérable école de journalisme de
l’Université du Missouri. Or, quelques années après avoir intégré le
MacBook à la formation, on recommande à présent aux étudiants de se procurer également un iPhone ou iPod touch à des fins éducatives.

Bien
qu’aucune pénalité (!) ne soit prévue pour les récalcitrants, une
étudiante de Missouri a formé un groupe d’opposition sur Facebook, où
elle s’interroge notamment sur la relation de l’Université avec Apple.

[node:ad]