Une heure sur Terre disparaît, remplacée par une nouvelle émission avec Anne-Marie Dussault. Jean-François Lépine prend sa retraite, et la direction ouvre un poste de correspondant au Moyen-Orient.

 

La direction de l’information de Radio-Canada a annoncé d’importants changements dans la couverture internationale, mercredi, lors d’une conférence de presse téléphonique.

L’émission Une heure sur Terre disparaît, après 6 ans à l’antenne. Elle sera remplacée par une nouvelle émission d’affaires publiques animée par Anne-Marie Dussault, intitulée pour l'instant Anne-Marie Dussault 360 – titre qui rappelle étrangement Anderson Cooper 360 à CNN… et la défunte Dumont 360 à V. 

«Au programme, des sujets qui touchent le public et l’incitent à s’exprimer, allant des conséquences des politiques d’austérité budgétaire ici et ailleurs à l’adoption internationale ou autres. Le tout abordé chaque semaine dans la formule la plus appropriée (reportages, entrevues, forums) à éclairer notre opinion sur ces enjeux», indique Radio-Canada dans son communiqué.

Mme Dussault a déjà piloté une émission sur l’actualité internationale, Points chauds à Télé-Québec, il y a quelques années. Elle restera à la barre de la quotidienne 24 heures en 60 minutes à RDI.

Le journaliste Jean-François Lépine annonce quant à lui sa retraite, après une carrière de 42 ans dans la grande tour. Il désire se consacrer à de nouveau projets liés à l’actualité internationale. Il continuera cependant de collaborer avec Radio-Canada de façon sporadique.

[node:ad]

La direction a indiqué qu’une partie des ressources consacrées à Une heure sur Terre allaient être redirigées vers l’émission Enquête, qui couvrira davantage de sujets internationaux.

Nouveau correspondant au Moyen-Orient

Dans la foulée, Radio-Canada annonce la création d’un « poste multiplateforme » de correspondant au Moyen-Orient, soit télé, radio et web.

Selon ce que la correspondante pour l'Afrique, Sophie Langlois, a indiqué, les trois étiquettes de correspondants basés à Montréal disparaissent également. Elle sera appelée, de même que que ses collègues Jean-Michel Leprince et Luc Chartrand, à couvrir «des nouvelles internationales et de grands dossiers nationaux comme la réforme de l'assurance-emploi», sans territoire dédié.

Il y a quelques années, l'ancienne direction de l'informationn avait rapatrié ses correspondants en Afrique et en Amérique du Sud à Montréal en raison des coûts de maintien des bureaux à l’étranger.

De plus, un bureau temporaire sera mis en place à Rio, au Brésil, qui accueillera la Coupe du monde de soccer en 2014, de même que les Jeux olympiques d’été de 2016.