Jean-Jacques Stréliski, Le Devoir |

À quelques heures de l’élection la plus médiatisée de la planète, des
centaines de millions d’Américains, et probablement quelques milliards
d’autres humains, retiennent leur souffle. Demain, dans la soirée, nous
saurons lequel, d’entre John McCain et Barack Obama, aura remporté le
titanesque combat que représente l’élection à la présidence des
États-Unis d’Amérique. Guerre des visions, guerre des idées et des
valeurs, guerre des partis et des clans, mais bien évidemment guerre
des images et des médias. Sans oublier désormais une autre guerre
impitoyable: la guerre des clics.


Jean-Jacques Stréliski, Le Devoir |

À quelques heures de l’élection la plus médiatisée de la planète, des
centaines de millions d’Américains, et probablement quelques milliards
d’autres humains, retiennent leur souffle. Demain, dans la soirée, nous
saurons lequel, d’entre John McCain et Barack Obama, aura remporté le
titanesque combat que représente l’élection à la présidence des
États-Unis d’Amérique. Guerre des visions, guerre des idées et des
valeurs, guerre des partis et des clans, mais bien évidemment guerre
des images et des médias. Sans oublier désormais une autre guerre
impitoyable: la guerre des clics.

[node:ad]