Réjean Tremblay, La Presse |

… Des fois, c’est l’imbécillité qu’on retient d’un grand évènement. Les Jeux de Pékin, je les ai vécus à la télé, un peu, et dans La Presse,
beaucoup. Je trouve que le décalage horaire, loin de nuire aux
journalistes qui ont du talent, les avantage. Ils doivent trouver
d’autres histoires, d’autres angles et faire revivre les Jeux d’une
autre façon. J’ai adoré les lire à chaque jour.

L’imbécillité, c’est celle des fonctionnaires de Sports-Québec qui, pour ne pas nuire à leur calendrier de bureaucrates assis sur leur bacon, ont refusé de sélectionner Chantal Petitclerc parmi les finalistes au titre d’athlète féminin de l’année. Mme Petitclerc est l’athlète de l’année au Canada, l’athlète de l’année de La Presse, lauréate d’à peu près tous les honneurs et trophées de l’année au pays et elle ne figurait même pas parmi les finalistes au gala de Sports-Québec! Hier, je suis allé consulter leur site internet pour être sûr que je n’avais pas fait un cauchemar. Bande d’incompétents, on y parle encore du gala «qui aura lieu le 17 décembre» et on donne encore les noms des gagnants de 2007.

Réjean Tremblay, La Presse |

… Des fois, c’est l’imbécillité qu’on retient d’un grand évènement. Les Jeux de Pékin, je les ai vécus à la télé, un peu, et dans La Presse,
beaucoup. Je trouve que le décalage horaire, loin de nuire aux
journalistes qui ont du talent, les avantage. Ils doivent trouver
d’autres histoires, d’autres angles et faire revivre les Jeux d’une
autre façon. J’ai adoré les lire à chaque jour.

L’imbécillité, c’est celle des fonctionnaires de Sports-Québec qui, pour ne pas nuire à leur calendrier de bureaucrates assis sur leur bacon, ont refusé de sélectionner Chantal Petitclerc parmi les finalistes au titre d’athlète féminin de l’année. Mme Petitclerc est l’athlète de l’année au Canada, l’athlète de l’année de La Presse, lauréate d’à peu près tous les honneurs et trophées de l’année au pays et elle ne figurait même pas parmi les finalistes au gala de Sports-Québec! Hier, je suis allé consulter leur site internet pour être sûr que je n’avais pas fait un cauchemar. Bande d’incompétents, on y parle encore du gala «qui aura lieu le 17 décembre» et on donne encore les noms des gagnants de 2007.

[node:ad]