Reporters sans frontières

Depuis le 28
septembre à 11h, le principal fournisseur d’accès à Internet a coupé
toutes les connections. Les journalistes birmans sont intimidés ou
chassés. Peu à peu, le flux d’informations se tarit. Reporters sans
frontières et la Burma Media Association demandent à la communauté
internationale de se mobiliser pour empêcher ce black out de
l’information.



Reporters sans frontières

Depuis le 28
septembre à 11h, le principal fournisseur d’accès à Internet a coupé
toutes les connections. Les journalistes birmans sont intimidés ou
chassés. Peu à peu, le flux d’informations se tarit. Reporters sans
frontières et la Burma Media Association demandent à la communauté
internationale de se mobiliser pour empêcher ce black out de
l’information.

[node:ad]