À l’heure où plusieurs journalistes s’inquiètent de l’état de la presse, les programmes de formation en journalisme continuent d’attirer des volontaires. Sonia Blouin, professeure au Département de communication du Cégep André-Laurendeau, présente le programme offert. Cette description contraste avec le climat de morosité qui plane sur la profession et suggère un parcours motivé aux confluents des  nouvelles pratiques du métier.

André Laurendeau a été rédacteur en chef du Devoir pendant les années 1950 et 1960, au moment où la Révolution tranquille germait et allait changer durablement le Québec. Il s’est également retrouvé à la barre d’émissions d’affaire publiques à la Société Radio-Canada. Homme d’écrits et de paroles, André Laurendeau demeure une source d’inspiration pour les journalistes d’aujourd’hui. Il était donc tout à fait naturel que le Cégep qui porte son nom mette sur pied une option en Journalisme, dans son département de Communications.

Le programme
Réaliser des reportages vidéos, écrire des textes journalistiques variés, découvrir la diversité mondiale de la presse, participer à des émissions d’information diffusées à la radio communautaire, mener des entrevues avec des intervenants du milieu culturel québécois, comprendre les préalables nécessaires à l’invention des journaux… voilà quelques-uns des défis qui attendent les étudiants en journalisme du Cégep André-Laurendeau.  

Depuis l’automne 2006, le département de Communication propose une option Journalisme à ses étudiants. Au cours de la première session, tous les étudiants en Communication ont les mêmes cours spécifiques : Médias, culture et communication, Langage des médias ainsi que Techniques et expression vidéo. Par la suite, lors des deuxième et troisième sessions, les étudiants ont le choix entre les options Cinéma et télévision et Journalisme. (une troisième option pourrait suivre à l’automne 2010). À l’heure actuelle, les étudiants en Journalisme ont six cours qui leur sont enseignés en propre : Écritures journalistiques, Courants journalistiques, Réalisation vidéo-reportage, Documentaire et information télévisée, Journalisme d’opinion et Journalisme international. Ces six cours spécifiques en journalisme amènent les étudiants à explorer les aspects théoriques et pratiques liés à la presse, d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs, sous tous ses formats.

Au terme du parcours, en quatrième session, les étudiants de toutes les options réalisent ensemble leurs différents projets d’intégration, dans le cadre d’un cours où ils doivent réaliser pratiquement leurs idées et étudier théoriquement leurs résultats. La grande finale a lieu dans l’amphithéâtre local où les vidéos (fiction ou documentaire) sont projetées devant parents, amis, étudiants et personnel. La salle peut accueillir 888 personnes et elle est de plus en plus occupée au fil des années…

L’approche pédagogique
La pédagogie adoptée, tout en mettant de l’avant les connaissances essentielles à acquérir, vise à développer les compétences des étudiants par le biais de projets. Les cours offrent aux étudiants une multitude de projets : écritures en tous genres, reportages vidéos, création de magazine, émission de radio, etc.  En fait, un objectif certain de ce programme est d’outiller les étudiants afin qu’ils puissent analyser et critiquer les médias d’information, afin qu’ils puissent eux-mêmes prendre position comme futur producteur d’information et afin qu’ils deviennent des citoyens avertis face aux propositions médiatiques. En cela, le programme vise à former des étudiants habiles à réussir des études universitaires dans une variété de domaines, allant du journalisme au droit, en passant par les sciences politiques, l’anthropologie ou l’enseignement. Pour dire les choses autrement, le programme est structuré de façon à être suffisamment général et ambitieux pour former toutes les filières académiques éventuelles ; être suffisamment spécifique et approfondi pour outiller la formation spécialisée nécessaire à la poursuite des études en Communication en particulier (journalisme, cinéma, télévision…)

La rencontre du théorique et du réel
Dans le cadre de son option en Journalisme, le département de Communication du Cégep André-Laurendeau offre différentes rencontres avec des professionnels de l’information afin que les étudiants puissent faire des liens concrets entre leurs cours et la pratique journalistique.  Ainsi, lors des dernières années, des journalistes sont venus discuter avec les étudiants : Claude Deschênes de la télévision de Radio-Canada, Alexandre Shields du Devoir, Marc Verrault de la radio de Radio-Canada, Judith Lachapelle de La Presse, Christophe Bergeron du Voir, etc.

Les étudiants ont aussi la chance de pouvoir prendre la parole au micro de Radio-LaSalle, la radio communautaire locale. Ainsi, deux émissions ont été mises sur pied au cours de l’année 2008-2009. Une de ces émissions, Radio-Laurendeau, est un projet parascolaire où les étudiants sélectionnés ont pu animer l’émission tout au long de l’année. L’autre projet, Com à la radio, était associé au cours Écritures journalistiques ; les étudiants devaient y réaliser une série d’émissions d’information.

Les activités offertes aux étudiants en Journalisme ne s’arrêtent pas là. L’idée étant toujours de leur faire découvrir un maximum de possibilités liées au monde de l’information médiatique et de leur faire vivre des expériences multiples afin qu’ils vivent le futur. Ainsi, à l’automne 2008, un groupe de 19 étudiants en Communication s’est rendu à Washington afin de visiter le Newseum, le musée de l’information et rencontrer des journalistes de la National Public Radio. Cette année, c’est un groupe de quelque 24 étudiants qui se ira dans la capitale états-unienne en octobre prochain.

En outre, les étudiants peuvent participer à un stage d’un mois à l’Institut Universitaire de Troyes (France), affiliée à l’Université de Reims, pendant lequel ils réalisent leur vidéo de fin d’études, sur le sol français, avec le soutien des professeurs et des intervenants locaux. Ainsi, l’an dernier, trois étudiantes ont réalisé un documentaire vidéo sur la situation du féminisme en France. Ce projet leur a donné l’occasion de rencontrer et d’interviewer Benoîte Groulx, à Troyes, une amie de Simone de Beauvoir à Paris, ainsi que de participer à une manifestation des Chiennes de garde, sur les pavés…

Dans l’optique de permettre aux étudiants de confronter la théorie à la réalité, le département de Communication organisera une semaine thématique sur le journalisme du 6 au 14 octobre 2009.  Cette semaine d’activités proposera des rencontres avec des journalistes en provenance de différents médias d’information, des ateliers de production en compagnie de professionnels, des projections audio-visuelles, un voyage pédagogique à Washington où les étudiants visiteront, en plus des activités de l’année dernière, les bureaux des correspondants de Radio-Canada. Tout cela, sans compter la finale de la semaine d’activités : un match d’improvisation entre les étudiants et les professeurs du programme, preuve s’il en est que l’académique en Journalisme au Cégep André-Laurendeau mène à tout, même au partage d’expériences et au plaisir.

Épilogue
L’option Journalisme du Cégep André-Laurendeau est un programme en constante évolution, qui cherche à innover afin de proposer aux étudiants des apprentissages variés, stimulants et pertinents quant à l’évolution même des médias de l’information tout en leur donnant le bagage de compétences nécessaire pour entamer une formation universitaire, avec enthousiasme et succès, en une variété de domaines.

[node:ad]