Depuis la guerre en Irak, les
politiciens britanniques ont vu leur mince cote d’amour dégringoler,
selon un sondage mené par YouGov pour Prospect Magazine, mais
ils ne sont pas les seuls. Les journalistes en ont également pris
pour leur rhume. Si en 2003, plus de 80% des gens
faisaient confiance aux professionnels de l’information de la BBC, ils ne sont
aujourd’hui plus que 60%.

Depuis la guerre en Irak, les
politiciens britanniques ont vu leur mince cote d’amour dégringoler,
selon un sondage mené par YouGov pour Prospect Magazine, mais
ils ne sont pas les seuls. Les journalistes en ont également pris
pour leur rhume.

Si en 2003, plus de 80% des gens
faisaient confiance aux professionnels de l’information de la BBC, ils ne sont
aujourd’hui plus que 60%. Du côté de la presse écrite, le portrait
est encore plus sombre. À peine plus de 40% des Britanniques font
confiance aux Times, au Telegraph et au Guardian, soit 24% de moins
qu’il y a sept ans.

Voici les détails du sondage:

Pour en savoir plus:

L’article du Prospect Magazine:

Number cruncher –
a matter of trust

Une étude Pew Research sur le sujet:

Press Accuracy rating hits two decade low

Le portrait en France:

Baromètre 2010 de la confiance dans les médias

Si vous avez des données récentes pour le Canada et le Québec, n’hésitez pas à nous les envoyer.

[node:ad]