Par Évelyne Cormier, étudiante à l'Université Laval

Les journalistes de l’extérieur du Québec peuvent dorénavant devenir membres de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). Les membres de la FPJQ ont adopté une résolution en ce sens lors de leur assemblée générale le dimanche 28 novembre dernier.

Par Évelyne Cormier, étudiante à l'Université Laval

Les journalistes de l’extérieur du Québec peuvent dorénavant devenir membres de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). Les membres de la FPJQ ont adopté une résolution en ce sens lors de leur assemblée générale le dimanche 28 novembre dernier.

La résolution stipule que «la définition d'entreprise de presse "québécoise" contenue à l'article 2.01 d) soit complétée par "ou qui, étant établie au Canada entretient avec le Québec des liens historiques et culturels"».

Les journalistes francophones hors Québec pourront ainsi bénéficier de l'ensemble des avantages offerts aux membres professionnels, notamment les activités de formation.

Il n’existe aucune autre association de journalistes professionnels francophones au Canada.

[node:ad]