Chaque vendredi, «le Buzz» revient
sur les trois textes qui ont attiré le plus votre attention en
piochant dans nos tweets et nos articles sur la base de nos
statistiques. Cette semaine, un texte de notre cru sur la gestion de
communauté en ligne par les sites d’information et un livre sur les
reporters de guerre vous ont marqué.

Chaque vendredi, «le Buzz» revient
sur les trois textes qui ont attiré le plus votre attention en
piochant dans nos tweets et nos articles sur la base de nos
statistiques. Cette semaine, un texte signé ProjetJ sur la gestion de
communauté par les sites d’information et un livre sur les
reporters de guerre vous ont marqué.

Mais d’abord, vous avez manifesté
beaucoup d’intérêt pour un site britannique journalisted.com, qui
se présente comme un Facebook pour journaliste. Pour en savoir plus,
rendez-vous sur Le NiemanJournalismLab: An involuntary Facebook for
reporters and their work – Martin Moore on the U.K.’s Journalisted
.

Ensuite, vous avez été nombreux à
lire et à partager notre texte portant sur la modération de
commentaires et plus largement la gestion de communauté en ligne par
les sites d’information. Il faisait suite à une consigne du
Washington Post qui a demandé à ses journalistes de ne pas
s’engager dans des discussions avec leurs lecteurs sur Twitter. Pour
en savoir plus: Twitter et cie – outils de promotion ou de création
de l’info?

Finalement, vous avez été intéressés
par un article portant sur le livre Promets-moi que tu reviendras
vivant – Ces reporters qui vont à la guerre.
L’auteur,
Danielle Laurin a demandé à une vingtaine de journalistes si le meilleur reportage vaut la mort d’un journaliste. Pour en savoir
plus: Danielle Laurin lance un livre sur les reporters de guerre.

[node:ad]