Lien multimédia/Agence Science Presse, Pascal Lapointe |

Avril 2007. Le journaliste américain Carl Zimmer prépare pour le New York Times un article sur une découverte que vient de publier la prestigieuse revue scientifique Nature. Pour lui, c’est la routine : interviewer le chercheur, puis interviewer d’autres experts pour obtenir des regards différents sur cette percée, importante pour notre compréhension de l’évolution des espèces… et se casser la tête pour vulgariser le tout. Sauf que, sans s’en douter, il est train d’écrire une page d’histoire : le jour où la blogosphère l’a devancé.

« J’envoie un courriel, raconte-t-il, à Nick Matzke, coauteur d’une recherche antérieure sur le même sujet. Il n’est pas impressionné. Pour faire valoir son mécontentement, il ne se contente pas de m’envoyer un courriel. Il blogue [l’après-midi même] en profondeur sur Panda’s Thumb [un blogue de vulgarisation sur la biologie et l’évolution]. Des gens y vont de leurs commentaires. Parallèlement, une autre de mes sources, Ryan Gregory, lui aussi devenu blogueur, écrit également sur l’étude, ce à quoi Larry Moran, lui-même blogueur et biochimiste à l’Université de Toronto, répond avec aigreur dans les commentaires. »

Lien multimédia/Agence Science Presse, Pascal Lapointe |

Avril 2007. Le journaliste américain Carl Zimmer prépare pour le New York Times un article sur une découverte que vient de publier la prestigieuse revue scientifique Nature. Pour lui, c’est la routine : interviewer le chercheur, puis interviewer d’autres experts pour obtenir des regards différents sur cette percée, importante pour notre compréhension de l’évolution des espèces… et se casser la tête pour vulgariser le tout. Sauf que, sans s’en douter, il est train d’écrire une page d’histoire : le jour où la blogosphère l’a devancé.

« J’envoie un courriel, raconte-t-il, à Nick Matzke, coauteur d’une recherche antérieure sur le même sujet. Il n’est pas impressionné. Pour faire valoir son mécontentement, il ne se contente pas de m’envoyer un courriel. Il blogue [l’après-midi même] en profondeur sur Panda’s Thumb [un blogue de vulgarisation sur la biologie et l’évolution]. Des gens y vont de leurs commentaires. Parallèlement, une autre de mes sources, Ryan Gregory, lui aussi devenu blogueur, écrit également sur l’étude, ce à quoi Larry Moran, lui-même blogueur et biochimiste à l’Université de Toronto, répond avec aigreur dans les commentaires. »

[node:ad]