Le Devoir |

Le Conseil de presse du Québec vient de prononcer deux blâmes envers le Journal de Montréal et un envers La Presse.

L’organisme a reproché au Journal de Montréal et à sa journaliste Caroline Roy d’avoir «publié un article basé sur une information inexacte ainsi que pour sensationnalisme». La plainte avait été déposée par la compagnie Unidisc Music à la suite d’un article intitulé Boule Noire dépouillé sur son lit de mort. Aucun jugement n’avait encore été rendu par les tribunaux concernant la succession de George Thurston lors de la publication de cet article. Le journal avait par la suite publié un rectificatif, mais le Conseil a estimé que l’erreur commise, qui attaquait l’intégrité de la plaignante sans avoir effectué les vérifications satisfaisantes, «constitue une grave atteinte à l’éthique journalistique».

Le Devoir |

Le Conseil de presse du Québec vient de prononcer deux blâmes envers le Journal de Montréal et un envers La Presse.

L’organisme a reproché au Journal de Montréal et à sa journaliste Caroline Roy d’avoir «publié un article basé sur une information inexacte ainsi que pour sensationnalisme». La plainte avait été déposée par la compagnie Unidisc Music à la suite d’un article intitulé Boule Noire dépouillé sur son lit de mort. Aucun jugement n’avait encore été rendu par les tribunaux concernant la succession de George Thurston lors de la publication de cet article. Le journal avait par la suite publié un rectificatif, mais le Conseil a estimé que l’erreur commise, qui attaquait l’intégrité de la plaignante sans avoir effectué les vérifications satisfaisantes, «constitue une grave atteinte à l’éthique journalistique».

[node:ad]