Radio-Canada |

Le Conseil de
presse a décidé de ne pas partir en guerre contre l’Association québécoise des télédiffuseurs et radiodiffuseurs (AQTR), qui a quitté l’organisme le 23 décembre dernier. Bien au
contraire, Guy Amyot, secrétaire général du Conseil de presse, entend continuer les discussions pour que l’AQTR, qui regroupe TVA, TQS, Astral, Corus, RDS et Radio-Nord, revienne
sur sa décision.

M. Amyot estime que le départ de l’AQTR ne diminue en rien la
pertinence du Conseil de presse. Il reconnaît que ce n’est pas la
configuration idéale pour rendre des décisions, mais il maintient que
le Conseil est tout à fait apte à continuer son mandat comme il le fait
depuis 35 ans.


Radio-Canada |

Le Conseil de
presse a décidé de ne pas partir en guerre contre l’Association québécoise des télédiffuseurs et radiodiffuseurs (AQTR), qui a quitté l’organisme le 23 décembre dernier. Bien au
contraire, Guy Amyot, secrétaire général du Conseil de presse, entend continuer les discussions pour que l’AQTR, qui regroupe TVA, TQS, Astral, Corus, RDS et Radio-Nord, revienne
sur sa décision.

M. Amyot estime que le départ de l’AQTR ne diminue en rien la
pertinence du Conseil de presse. Il reconnaît que ce n’est pas la
configuration idéale pour rendre des décisions, mais il maintient que
le Conseil est tout à fait apte à continuer son mandat comme il le fait
depuis 35 ans.

[node:ad]