Lorena Galliot, France 24 |

De Twitter à YouTube en passant par Wikipédia, les internautes ont eu la possibilité de lire et de visionner, en quasi-exclusivité, les toutes premières informations concernant la série d’attaques qui a touché Bombay.

Dès les premières heures qui ont suivi la série d’attaques à Bombay, capitale économique de l’Inde, les internautes ont pu lire et visionner les toutes premières informations, notamment en images, sur le Net. Preuve que la Toile est en train de révolutionner l’accès à l’information.

Tout au long de la nuit, Twitter, le site Internet de microbloging, a apporté les toutes dernières nouvelles portant sur les attentats à partir des centaines de commentaires postés tout au long de la nuit. Certains ont utilisé l’outil pour rassurer leur famille et leurs amis. “Suis à Bombay, tout va bien”, écrit à 2h50 un internaute du nom de “s4ur4bh”. D’autres ont proposé leur analyse sur la nature du groupe terroriste méconnu, les Moudjahidins du Deccan, qui a revendiqué les attentats.

Lorena Galliot, France 24 |

De Twitter à YouTube en passant par Wikipédia, les internautes ont eu la possibilité de lire et de visionner, en quasi-exclusivité, les toutes premières informations concernant la série d’attaques qui a touché Bombay.

Dès les premières heures qui ont suivi la série d’attaques à Bombay, capitale économique de l’Inde, les internautes ont pu lire et visionner les toutes premières informations, notamment en images, sur le Net. Preuve que la Toile est en train de révolutionner l’accès à l’information.

Tout au long de la nuit, Twitter, le site Internet de microbloging, a apporté les toutes dernières nouvelles portant sur les attentats à partir des centaines de commentaires postés tout au long de la nuit. Certains ont utilisé l’outil pour rassurer leur famille et leurs amis. “Suis à Bombay, tout va bien”, écrit à 2h50 un internaute du nom de “s4ur4bh”. D’autres ont proposé leur analyse sur la nature du groupe terroriste méconnu, les Moudjahidins du Deccan, qui a revendiqué les attentats.

[node:ad]