MediaPart |

L’expression est empruntée à un livre de Yannick Estienne: Le
journalisme après internet, paru l’an dernier chez L’Harmattan. Il
décrit comment le Net a contribué à prolétariser toute une génération
de jeunes aspirants-journalistes, qui pis est en les persuadant qu’ils
oeuvrent pour leur propre bien.


MediaPart |

L’expression est empruntée à un livre de Yannick Estienne: Le
journalisme après internet, paru l’an dernier chez L’Harmattan. Il
décrit comment le Net a contribué à prolétariser toute une génération
de jeunes aspirants-journalistes, qui pis est en les persuadant qu’ils
oeuvrent pour leur propre bien.

[node:ad]