Les rédactions traditionnelles n'ont plus le monopole du journalisme de qualité. Le journalisme web vient en effet de remporter trois prix Pulitzer. Le Huffington PostPolitico et le site du Denver Post sont parmi les 14 récipiendaires du prestigieux prix qui récompense chaque année la crème de la crème du journalisme américain.

Les rédactions traditionnelles n'ont plus le monopole du journalisme de qualité. Le journalisme web vient en effet de remporter trois prix Pulitzer. Le Huffington Post, Politico et le site du Denver Post sont parmi les 14 récipiendaires du prestigieux prix qui récompense chaque année la crème de la crème du journalisme américain.

En 2010, le jury des Pulitzer avait également créé la surprise en décernant un prix à Sheri Fink du site ProPublica pour une enquête sur l'après-Katrina. C'était la première fois que la prestigieuse récompense américaine soulignait la qualité du travail journalistique publié sur Internet.

Cette année, le caricaturiste Matt Wuerker du site Politico l'emporte pour une série de dessins portant sur les conflits politiques partisans qui ont paralysé Washington au cours de la dernière année. Le photographe Craig F.Walker est également récompensé pour un photoreportage portant sur les vétérans de la guerre en Irak publié exclusivement sur le site du Denver Post.

Le reporter de guerre David Wood du Huffington Post a lui aussi remporté le Pulitzer dans la catégorie «reportage nationale» pour une série sur les vétérans intitulée «Beyond the Battlefield». Résultat de huit mois de travail auprès de militaires américains gravement blessés en Afghanistan et en Irak, ce reportage en dix volets est une incursion en profondeur dans le quotidien des vétérans.

David Wood explique sa démarche journalistique (en anglais):

«Nous sommes très reconnaissants d'avoir gagné pour cette série. C'est le pont culminant de la longue carrière de David Wood comme un correspondant militaire et une reconnaissance que du grand journalisme prospère sur le Web», a déclaré Arianna Huffington. Mais pour le professeur Jay Rosen de l'Université de New York, bien qu'il soit tentant de crier à une grande victoire du journalisme web, il serait plus juste de dire que les médias en ligne et les médias traditionnels tendent de plus en plus à se ressembler et qu'il est de moins en moins pertinent de les différencier.

Autre prix digne de mention, dans la catégorie «reportage local», le Pulitzer a été décerné à la toute jeune Sara Ganim et à ses collègues du Patriot-News à Harrisburg en Pennsylvanie pour une enquête explosive sur un scandale sexuel impliquant un ancien entraîneur de football. À 24 ans, elle est une des plus jeune journaliste à remporter le prestigieux prix.

 

Ce qu'il s'est écrit à ce sujet (en anglais):

Feel-Good Pulitzer Storylines – American Journalisme Review

Online journalism shines in 2012 Pulitzer picks – Nieman Lab

Sara Ganim, 24, wins Pulitzer for coverage of Penn State sex abuse scandal – Poynter

[node:ad]

Huffington Post Pulitzer winner: ‘You can do great journalism on any platform’ – Poynter