Wall Street Journal, Canoë |

L’industrie des journaux a beau être en difficulté, il y a un journal guindé en particulier qui va recevoir un changement de look sur ordre d’un bienfaiteur d’importance : le pape Benoît XVI.

En 147 ans d’existence en tant que journal de référence du Vatican, L’Osservatore Romano a rarement été à l’affût de publicité, voire même de nouvelles. Difficile à trouver à l’extérieur des frontières du plus petit pays du monde, le quotidien du Vatican consacre la majorité de ses pages à des monologues théologiques affublés de titres comme «La lèpre du péché».

Wall Street Journal, Canoë |

L’industrie des journaux a beau être en difficulté, il y a un journal guindé en particulier qui va recevoir un changement de look sur ordre d’un bienfaiteur d’importance : le pape Benoît XVI.

En 147 ans d’existence en tant que journal de référence du Vatican, L’Osservatore Romano a rarement été à l’affût de publicité, voire même de nouvelles. Difficile à trouver à l’extérieur des frontières du plus petit pays du monde, le quotidien du Vatican consacre la majorité de ses pages à des monologues théologiques affublés de titres comme «La lèpre du péché».

[node:ad]