François Demers, Université Laval |

L’usage désormais généralisé d’Internet comme bibliothèque/source où le journaliste – autant que le citoyen – puise toutes sortes de données et informations, a fait émerger la préoccupation de leur validité et des moyens de s’en assurer. Dans le cas du journalisme professionnel, l’interrogation est devenue aiguë en raison notamment de la circulation des ragots et  rumeurs, d’informations diffusées par des « amateurs » concurrents des médias établis hors-Internet et des opérations de « spin » qui y sont menées avec de plus en plus de virtuosité par les agences de publicité et  de relations publiques.

Ce séminaire offre à ses participants de contribuer au repérage et à la cartographie des pratiques de validation par les journalistes professionnels face à ce vivier d’ « actualités » potentielles. Le séminaire accueillera pendant 4 séances, notamment pour des exercices pratiques, un pro du « fact-checking » au magazine Reader’s Digest. Les participants seront invités à rencontrer des experts de la vérification dans d’autres publications. L’ensemble des données recueillies fera l’objet d’une publication Internet à l’automne 2009.


François Demers, Université Laval |

L’usage désormais généralisé d’Internet comme bibliothèque/source où le journaliste – autant que le citoyen – puise toutes sortes de données et informations, a fait émerger la préoccupation de leur validité et des moyens de s’en assurer. Dans le cas du journalisme professionnel, l’interrogation est devenue aiguë en raison notamment de la circulation des ragots et  rumeurs, d’informations diffusées par des « amateurs » concurrents des médias établis hors-Internet et des opérations de « spin » qui y sont menées avec de plus en plus de virtuosité par les agences de publicité et  de relations publiques.

Ce séminaire offre à ses participants de contribuer au repérage et à la cartographie des pratiques de validation par les journalistes professionnels face à ce vivier d’ « actualités » potentielles. Le séminaire accueillera pendant 4 séances, notamment pour des exercices pratiques, un pro du « fact-checking » au magazine Reader’s Digest. Les participants seront invités à rencontrer des experts de la vérification dans d’autres publications. L’ensemble des données recueillies fera l’objet d’une publication Internet à l’automne 2009.

[node:ad]