On trouve sur internet une quantité d’outils (le plus souvent gratuits) permettant de générer de simples graphiques, voire des infographies plus élaborées à partir d’un jeu de données. Dans plusieurs cas, il peut s’agir d’un moyen facile et peu coûteux d’enrichir de graphiques un article en ligne. Nous en avons mis cinq à l’épreuve.

On trouve sur internet une quantité d’outils (le plus souvent gratuits) permettant de générer de simples graphiques, voire des infographies plus élaborées à partir d’un jeu de données. Dans plusieurs cas, il peut s’agir d’un moyen facile et peu coûteux d’enrichir de graphiques un article en ligne. Nous en avons mis cinq à l’épreuve.

Par Arnaud Baty, article publié initialement sur 37e Avenue, le 21 octobre 2013

INFOGR.AM – 7,5/10

Abondamment utilisé par les journalistes de Radio-Canada.ca, Infogr.am fait figure de chef de file en la matière. Site agréable et intuitif, il répond aux besoins de base de façon rapide et efficace. Et l’inscription n’est pas obligatoire, ce qu’on apprécie.

Les plus :

    Ergonomie

    Plusieurs thèmes proposés

    Prise en main rapide

    Plusieurs types de graphiques proposés

Les moins :

    Exportation : une intégration HTML uniquement, avec la version gratuite. La version payante permet cependant des exportations en PDF et en JPG.

    En anglais uniquement, ce qui pose problème pour les noms de pays dans les cartes.

    Impossible de changer le type de graphique une fois qu’il est sélectionné.

    De petits bogues d’importation de données depuis Excel.

 

PIKTOCHART – 8,5/10

Moins connu qu’Infogr.am, Piktochart possède pourtant une ou deux cordes de plus à son arc, notamment en ce qui concerne l’exportation (à laquelle il manque toutefois le format PDF).

Les plus :

    Ergonomie

    Plusieurs thèmes gratuits proposés et possibilité d’en avoir plus avec la version payante.

    Prise en main rapide

    Plusieurs types de graphiques proposés

    Personnalisation poussée des couleurs et des typos.

    Exportation gratuite (avec logo en filigrane) en JPG, PNG et HTML

Les moins :

    En anglais uniquement, ce qui pose problème pour les noms de pays dans les cartes

    De petits bogues d’importation de données depuis Excel

 

[node:ad]

VIZALIZER.CO : 4.5/10

Petite start-up costaricaine lancée en juillet dernier, Vizalizer souffre d’une interface très lourde dans laquelle chaque action doit être validée (et la page rechargée!) pour être enregistrée. Pénible, et d’autant plus dommage que les graphiques proposés sont légèrement plus variés que chez les concurrents. Espérons que le site saura s’améliorer dans les mois à venir.

Les plus :

    Prise en main rapide

Les moins :

    Ergonomie douteuse

    Peu de thèmes proposés

    Aucune possibilité d’importation de données

    Les accents français ne sont pas pris en charge

    Impossible de revenir sur ses propres graphiques une fois qu’ils sont enregistrés

 

EASEL.LY : 3/10

Contrairement aux autres sites, Easel.ly ne vous fournit que les outils de base (cercles, rectangles, lignes, pictogrammes) et vous laisse vous débrouiller pour faire les calculs qui formeront vos graphiques! Donne des résultats intéressants graphiquement, mais est à réserver pour les illustrations ne nécessitant pas trop de données chiffrées.

Les plus :

    Ergonomie

    Plusieurs thèmes proposés

    Prise en main rapide

Les moins :

    Peu de types de graphiques proposés

    Aucune possibilité d’importation de données

 

VISUAL.LY : –

Ce service en ligne fonctionne sur un modèle complètement différent : vous proposez une idée, et Visual.ly se charge de vous trouver des journalistes, des designers et des développeurs pour la mettre en forme. Attention cependant, la moindre infographie ne se négocie pas en dessous de… 999$ ! À ce compte, appelez donc 37e AVENUE!

 

À voir aussi :

Un guide pour se lancer dans le journalisme de données

On a testé Editorially

Journalistes: 7 raisons d’utiliser Evernote