Steve Proulx, Voir |

D’un côté, il y a eu notre beigeasse élection fédérale. De l’autre, il y a la présidentielle américaine. Le premier événement a été presque aussi palpitant qu’une attente
chez le dentiste. Le deuxième a fourni autant de rebondissements à la
minute qu’un épisode de 24.

Dans les deux cas cependant, on peut parler d’élections YouTube.



Steve Proulx, Voir |

D’un côté, il y a eu notre beigeasse élection fédérale. De l’autre, il y a la présidentielle américaine. Le premier événement a été presque aussi palpitant qu’une attente
chez le dentiste. Le deuxième a fourni autant de rebondissements à la
minute qu’un épisode de 24.

Dans les deux cas cependant, on peut parler d’élections YouTube.

[node:ad]