Le plan iPad de Gesca est à peine mis
en branle qu’il perd déjà sa capitaine. La vice-présidente
exécutive, affaires numériques de La Presse, Sylvie
Leduc a quitté ses fonctions après seulement sept mois en
poste.

Le plan iPad de Gesca est à peine mis
en branle qu’il perd déjà sa capitaine. La vice-présidente
exécutive, affaires numériques de La Presse, Sylvie
Leduc a quitté ses fonctions après seulement sept mois en
poste.

Elle aurait remis sa démission «à
cause de plusieurs divergences d’opinions avec la haute direction»,
révèle LesAffaires.com. La Presse chercherait à confier à
une seule personne le développement de toutes les plateformes,
qu’elles soient numériques ou non.

Relevant directement du président et
éditeur, Guy Crevier, Sylvie Leduc était à la tête de l’ensemble
du projet d’édition numérique. Elle avait reçu le mandat de
superviser la création de l’édition pour tablette électronique des
quotidiens du groupe. En parallèle, elle devait
mettre en place un modèle de revenu pour cette plateforme et
établir des partenariats commerciaux.

Formée en management à l’Université
de Montréal, Sylvie Leduc a quitté son poste de vice-présidente du
développement des affaires chez Molson Coors, en août 2010 pour se
joindre à Gesca. Elle avait auparavant travaillé en marketing et
développement des affaires chez Fido et chez Procter and Gamble.

Voir aussi:

La Presse en voie d’abandonner le papier

Gesca étendra le plan iPad à tous ses quotidiens

[node:ad]