COMMUNIQUÉ – Le projet de journalisme canadien, mieux connu pour ses sites en français et en anglais, ProjetJ et J-Source, est le récipiendaire du Prix du Président 2012 de l'Association canadienne des journalistes (ACJ). Le Prix du président reconnaît une contribution importante au journalisme canadien. Cette distinction de mérite exceptionnelle a été présentée samedi soir lors du gala de remise des prix de l'ACJ à Toronto.

COMMUNIQUÉ – Le projet de journalisme canadien, mieux connu pour ses sites en français et en anglais, ProjetJ et J-Source, est le récipiendaire du Prix du Président 2012 de l'Association canadienne des journalistes (ACJ).

Le Prix du président reconnaît une contribution importante au journalisme canadien. Cette distinction de mérite exceptionnelle a été présentée samedi soir lors du gala de remise des prix de l'ACJ à Toronto.

«Le projet de journalisme canadien met en lumière l'excellence dans le journalisme canadien et offre un espace d'observation, de réflexion et de discussion à ceux qui s'y intéressent, a déclaré le président de l'ACJ, Hugo Rodrigues. Reconnaître son engagement et sa contribution exemplaire au journalisme était une décision évidente.»

Depuis leur création au printemps de 2007 sous la direction des professeurs de journalisme Ivor Shapiro et Colette Brin, respectivement de l'Université Ryerson et de l'Université Laval, les sites Web du projet sont devenus une source complète d'information, d'analyse et de discussion sur le métier de journaliste au Canada. Le groupe de partenaires initiaux – dont l'ACJ – comprend aujourd'hui presque tous les établissements d'enseignement du journalisme au pays, des médias et des regroupements de journalistes.

«J-Source est basé sur une chose avec laquelle les journalistes ne sont normalement pas très à l'aise: la collaboration bénévole, a expliqué la rédactrice en chef de J-Source, Janice Neil. Mais nous bénéficions de la collaboration de professeurs de journalisme et de professionnels qui donnent de leur temps. Je suis très fière de notre succès et de la passion qui anime nos collaborateurs et de nos lecteurs.»

La rédactrice en chef de ProjetJ, Anne Caroline Desplanques, était également présente au gala pour recevoir le prix. «Je tiens à remercier l'ACJ pour cet honneur exceptionnel, les nombreux bénévoles qui rendent cette aventure possible dans les deux langues, et à nos lecteurs sans qui notre travail n'aurait aucun sens», a-t-elle dit.

Le projet de journalisme canadien se joint à une liste prestigieuse de lauréats des années précédentes, incluant les avocats de médias Paul Schabas, Brian Rogers, Peter Jacobsen, John Norris, Jason Gratl et Bert Bruser; la regrettée photojournaliste canadienne Zahra Kazemi, et l'ancien journaliste du Journal de Montréal Michel Auger.

Le projet de journalisme canadien est financé par la Fondation pour le journalisme canadien.

De gauche à droite: Anne Caroline Desplanques, rédactrice en chef de ProjetJ, Belinda Alzner, journaliste pour J-Source, Janice Neil, rédactrice en chef de J-Source, Natalie Turvey, directrice de la Fondation pour le journalisme canadien.

À propos de la Fondation pour le journalisme canadien

La Fondation pour le journalisme canadien est un organisme sans but lucratif qui promeut l'excellence dans le journalisme en célébrant les réalisations journalistiques remarquables par le biais d'un programme annuel de prix; par les sites web, J-Source.ca (anglais) et ProjetJ.ca (français), en collaboration avec les écoles de journalisme de premier plan du pays; en organisant des événements qui facilitent le dialogue entre les journalistes, les gens d'affaires, les responsables gouvernementaux, les universitaires et les étudiants sur le rôle des médias dans la société canadienne; et en favorisant les possibilités d'enseignement du journalisme, de la formation et la recherche.

Pour plus d'informations, visitez le site www.cjf-fjc.ca.

Contacts:

Wendy Kan – programs@cjf-fjc.ca – 416-955-0394 x502 

Anne Caroline Desplanques – acdesplanques@projetj.ca – 514-710-0474

 

[node:ad]