Unionized Quebec journalists will host a conference next February, headed by Joan Fraser, on whether media is still serving the public interest. Fraser knows about this issue first hand. She was a long time journalist, including as as editor-in-chief of the Montreal Gazette. More recently as a senator, she was a major force behind the Senate Report on the Canadian News Media, including, for a time, as chair of the Standing Senate Committee on Transport and Communications.

From the press release from la Fédération nationale des communications:

   MONTREAL, le 28 oct. /CNW Telbec/ – Constatant les transformations majeures survenues au cours des dernières années dans le paysage médiatique, la Fédération nationale des communications (FNC-CSN) tiendra en février 2008, à Québec, un colloque sur le thème : Médias et démocratie : Informer est-il encore d’intérêt public?
        La FNC est fière d’annoncer que l’honorable Joan Fraser, sénatrice et ex-rédactrice en chef du quotidien montréalais The Gazette, a accepté d’assumer la présidence d’honneur de ce colloque au cours duquel seront débattus les principaux enjeux qui découlent de la concentration de la propriété des entreprises de presse, des effets de la convergence entre médias, de l’émergence des nouveaux médias sur le travail des professionnels de l’information et des conséquences de tous ces phénomènes sur la qualité de l’information livrée à la société.
        “J’ai accepté la présidence d’honneur de cet événement, explique Mme Fraser dans une lettre adressée à ses ex-collègues journalistes, parce que je crois qu’il est impératif que les travailleuses et les travailleurs des médias s’accordent un temps d’arrêt et de réflexion, si bref soit-il, afin d’évaluer lucidement le cadre dans lequel ils évoluent et leur attitude face aux attentes du public lecteur, auditeur, téléspectateur ou internaute.”
        Mme Fraser ajoute que la turbulence qui secoue le milieu de l’information, en constante remise en question, fait surgir “plusieurs aspects
qui méritent d’être débattus par les acteurs de premier plan que vous êtes”. Parmi ceux-ci, la présidente d’honneur du colloque cite les nouveaux médias, les propriétés croisées, le droit du public à diverses sources d’information et le droit d’exercer le rôle d’informer sans entrave tout en disposant des ressources nécessaires pour livrer une information complète et de qualité.

Apologies for posting in French; the press release was not issued with an English translation. Which raises the question: will the conference be reported in English in Canada?

Unionized Quebec journalists will host a conference next February, headed by Joan Fraser, on whether media is still serving the public interest. Fraser knows about this issue first hand. She was a long time journalist, including as as editor-in-chief of the Montreal Gazette. More recently as a senator, she was a major force behind the Senate Report on the Canadian News Media, including, for a time, as chair of the Standing Senate Committee on Transport and Communications.

From the press release from la Fédération nationale des communications:

   MONTREAL, le 28 oct. /CNW Telbec/ – Constatant les transformations majeures survenues au cours des dernières années dans le paysage médiatique, la Fédération nationale des communications (FNC-CSN) tiendra en février 2008, à Québec, un colloque sur le thème : Médias et démocratie : Informer est-il encore d’intérêt public?
        La FNC est fière d’annoncer que l’honorable Joan Fraser, sénatrice et ex-rédactrice en chef du quotidien montréalais The Gazette, a accepté d’assumer la présidence d’honneur de ce colloque au cours duquel seront débattus les principaux enjeux qui découlent de la concentration de la propriété des entreprises de presse, des effets de la convergence entre médias, de l’émergence des nouveaux médias sur le travail des professionnels de l’information et des conséquences de tous ces phénomènes sur la qualité de l’information livrée à la société.
        “J’ai accepté la présidence d’honneur de cet événement, explique Mme Fraser dans une lettre adressée à ses ex-collègues journalistes, parce que je crois qu’il est impératif que les travailleuses et les travailleurs des médias s’accordent un temps d’arrêt et de réflexion, si bref soit-il, afin d’évaluer lucidement le cadre dans lequel ils évoluent et leur attitude face aux attentes du public lecteur, auditeur, téléspectateur ou internaute.”
        Mme Fraser ajoute que la turbulence qui secoue le milieu de l’information, en constante remise en question, fait surgir “plusieurs aspects
qui méritent d’être débattus par les acteurs de premier plan que vous êtes”. Parmi ceux-ci, la présidente d’honneur du colloque cite les nouveaux médias, les propriétés croisées, le droit du public à diverses sources d’information et le droit d’exercer le rôle d’informer sans entrave tout en disposant des ressources nécessaires pour livrer une information complète et de qualité.

Apologies for posting in French; the press release was not issued with an English translation. Which raises the question: will the conference be reported in English in Canada?

[node:ad]