Steve Proulx, Voir | […] Un nouveau bouquin traduit en chiffres le malaise profond, voire la détresse, que vivent les journalistes de Quebecor.

Journalistes au pays de la convergence, écrit par Marc-François Bernier, titulaire de la Chaire de recherche en éthique du journalisme, révèle les résultats d’une vaste enquête menée à l’automne 2007 auprès de 385 journalistes syndiqués. Ceux-ci travaillent principalement pour Radio-Canada, Gesca (La Presse) et Quebecor.

Globalement, l’étude signale une différence très nette entre l’état d’esprit des journalistes de Quebecor et ceux des autres groupes médiatiques.

D’abord, c’est au sein de l’empire Péladeau que les journalistes craignent le plus les dérives de la concentration et de la convergence. Soixante-six pour cent des journalistes de Quebecor pensent par ailleurs que les besoins en revenus publicitaires influencent le genre de nouvelles diffusées, et que l’intérêt économique du patron passe avant l’intérêt du public.

Steve Proulx, Voir | […] Un nouveau bouquin traduit en chiffres le malaise profond, voire la détresse, que vivent les journalistes de Quebecor.

Journalistes au pays de la convergence, écrit par Marc-François Bernier, titulaire de la Chaire de recherche en éthique du journalisme, révèle les résultats d’une vaste enquête menée à l’automne 2007 auprès de 385 journalistes syndiqués. Ceux-ci travaillent principalement pour Radio-Canada, Gesca (La Presse) et Quebecor.

Globalement, l’étude signale une différence très nette entre l’état d’esprit des journalistes de Quebecor et ceux des autres groupes médiatiques.

D’abord, c’est au sein de l’empire Péladeau que les journalistes craignent le plus les dérives de la concentration et de la convergence. Soixante-six pour cent des journalistes de Quebecor pensent par ailleurs que les besoins en revenus publicitaires influencent le genre de nouvelles diffusées, et que l’intérêt économique du patron passe avant l’intérêt du public.

[node:ad]