Manon Cornellier, Le Devoir |

Multiculturalisme, accommodements raisonnables et diversité sont
revenus hanter les pages d’opinion des journaux canadiens-anglais. Et,
encore une fois, il y en avait pour tous les goûts, bien que de plus en
plus de commentateurs invitent le reste du pays à ne pas se croire
au-dessus de la mêlée.

Le débat actuel a rappelé à Angelo Persichilli, du Toronto Sun, une
question qu’il posait en 1995 à un ministre fédéral: «Si le
multiculturalisme réussit si bien à amener les gens de cultures
différentes à vivre ensemble, pourquoi le Canada risque-t-il de se
briser à cause de notre incapacité à faire cohabiter les cultures
française et anglaise?»

Manon Cornellier, Le Devoir |

Multiculturalisme, accommodements raisonnables et diversité sont
revenus hanter les pages d’opinion des journaux canadiens-anglais. Et,
encore une fois, il y en avait pour tous les goûts, bien que de plus en
plus de commentateurs invitent le reste du pays à ne pas se croire
au-dessus de la mêlée.

Le débat actuel a rappelé à Angelo Persichilli, du Toronto Sun, une
question qu’il posait en 1995 à un ministre fédéral: «Si le
multiculturalisme réussit si bien à amener les gens de cultures
différentes à vivre ensemble, pourquoi le Canada risque-t-il de se
briser à cause de notre incapacité à faire cohabiter les cultures
française et anglaise?»

[node:ad]