Devant la résistance de plusieurs de
ses collègues à l’égard de Twitter, le rédacteur en chef du Guardian,
Alan Rusbridger, a établi une liste des principaux attraits du
réseau social pour les journalistes et leurs employeurs. Selon lui,
utilisé adéquatement, cet outil peut avoir un profond intérêt
pour quiconque impliqué dans l’industrie des médias.

Devant la résistance de plusieurs de
ses collègues à l’égard de Twitter, le rédacteur en chef du Guardian,
Alan Rusbridger, a établi une liste des principaux attraits du
réseau social pour les journalistes et leurs employeurs. Selon lui,
utilisé adéquatement, cet outil peut avoir un profond intérêt
pour quiconque impliqué dans l’industrie des médias.

1– C’est un moyen très efficace de
diffuser des idées, des informations et des contenus.

2– De plus en plus, c’est le canal du
breaking news

3– C’est un puissant moteur de
recherche qui rivalise même avec Google

4– C’est un phénoménal agrégateur
d’information, un fil de presse personnalisé

5– C’est un outil de reportage
permettant notamment de trouver des sources et des témoins

6– C’est un outil de marketing

7– C’est un outil de conversation
permettant d’avoir une relation directe avec le public

8– Il encourage la diversité des voix

9– Il influence le style des
reportages

10– Il est démocratique, car il permet
à tous de créer du contenu

11– Il change la valeur d’une nouvelle

12– Il capte l’attention plus longtemps
que l’on pense

13– Il crée des communautés
d’intérêts

14– Il modifie la notion d’autorité ou
le statut d’expert

15– C’est un agent de changement

Pour lire les explications détaillées, rendez-vous sur le site du Guardian.

Voir aussi:

Twitter et cie: outils de promotion ou de création de l’info?

Commission Bastarache: la couverture sur Twitter est-elle utile?

[node:ad]