Le Modèle de cursus de formation au journalisme est un modèle générique d’entrainement et de formation aux métiers du journalisme qui se veut polyvalent et qui peut être adapte en fonction de l environnement culturel et linguistique dans lequel il est dispense. Il prend en compte les contextes sociaux, économiques, politiques et culturels des pays en développements et des démocraties émergentes, soulignant les liens entre démocratie et journalisme et militant pour des approches d’avantage interdisciplinaires au sein des centre de formation journalistique.

En décembre 2005, en réponse aux demandes de plusieurs pays membres, l’UNESCO a organise une réunion d’éducateurs en journalisme a Paris, afin d’envisager un cursus d’éducation au journalisme qui répondrai a cette attente. À la suite de cette réunion, l’UNESCO a donne rendez vous a un un comité pour développer des modèles génériques de cursus d’éducation au journalisme, et ce en consultation avec les experts et les éducateurs de plusieurs pays. Ces modèles furent présentés au premier congres mondial des journalistes, en coopération avec le centre de communication et d’information des médias d’Asie (AMIC) a Singapour en juin 2007. Ces modèles rassemblaient des diplômes de Bachelor, Master et diplôme supérieur. Des descriptions détaillées des 17 principaux cours écrits par des instructeurs en journalisme ayant travailles dans des pays en développement furent exposées. En fonction des régions les modèles peuvent être adaptés par les éducateurs aux besoins et aux ressources locales. Voici parmi les principes et les expressions du cursus…

Le Modèle de cursus de formation au journalisme est un modèle générique d’entrainement et de formation aux métiers du journalisme qui se veut polyvalent et qui peut être adapte en fonction de l environnement culturel et linguistique dans lequel il est dispense. Il prend en compte les contextes sociaux, économiques, politiques et culturels des pays en développements et des démocraties émergentes, soulignant les liens entre démocratie et journalisme et militant pour des approches d’avantage interdisciplinaires au sein des centre de formation journalistique.

En décembre 2005, en réponse aux demandes de plusieurs pays membres, l’UNESCO a organise une réunion d’éducateurs en journalisme a Paris, afin d’envisager un cursus d’éducation au journalisme qui répondrai a cette attente. À la suite de cette réunion, l’UNESCO a donne rendez vous a un un comité pour développer des modèles génériques de cursus d’éducation au journalisme, et ce en consultation avec les experts et les éducateurs de plusieurs pays. Ces modèles furent présentés au premier congres mondial des journalistes, en coopération avec le centre de communication et d’information des médias d’Asie (AMIC) a Singapour en juin 2007. Ces modèles rassemblaient des diplômes de Bachelor, Master et diplôme supérieur. Des descriptions détaillées des 17 principaux cours écrits par des instructeurs en journalisme ayant travailles dans des pays en développement furent exposées. En fonction des régions les modèles peuvent être adaptés par les éducateurs aux besoins et aux ressources locales. Voici parmi les principes et les expressions du cursus…

[node:ad]