Antoine Robitaille, Le Devoir |

Les négociations sont «suspendues» au Journal de Montréal et tout
indique qu’un lock-out pourrait être décrété dès dimanche, selon ce que
Le Devoir a appris. Le 6 décembre, le Syndicat des travailleurs de
l’information du Journal de Montréal (STIJM) et la direction avaient
entamé une période de négociation intensive en présence du conciliateur
Pierre-Marc Bédard, nommé à la mi-décembre par le ministre du Travail.
Pendant celle-ci, les deux parties avaient convenu d’une trêve: d’une
part, pas de moyens de pression; d’autre part, promesse de ne pas
décréter un lock-out.

Antoine Robitaille, Le Devoir |

Les négociations sont «suspendues» au Journal de Montréal et tout
indique qu’un lock-out pourrait être décrété dès dimanche, selon ce que
Le Devoir a appris. Le 6 décembre, le Syndicat des travailleurs de
l’information du Journal de Montréal (STIJM) et la direction avaient
entamé une période de négociation intensive en présence du conciliateur
Pierre-Marc Bédard, nommé à la mi-décembre par le ministre du Travail.
Pendant celle-ci, les deux parties avaient convenu d’une trêve: d’une
part, pas de moyens de pression; d’autre part, promesse de ne pas
décréter un lock-out.

[node:ad]