Michel Dumais, Blogue MédiaBiz

Ils sont de plus en plus présents aux conférences de presse, et leurs
«deadlines» sont les mêmes que leurs confrères de la presse
électronique : vite, tout de suite! Un reporter mobile britannique avec
un an de métier dans le corps nous livre ses 10 conseils destinés à
ceux qui voudraient bien se lancer dans le métier.

Encore plus que pour la presse électronique, on demande beaucoup de la part des journalistes mobiles qui produisent pour le Web. À vrai dire, faudrait quasiment que leurs reportages soient en ligne AVANT que la nouvelle survienne.

Pourtant, dans l’échelle des valeurs journalistiques, les journalistes mobiles sont loin d’avoir fait l’unanimité. Même au sein d’une salle de rédaction multi-plateforme, ils sont trop souvent ignorés par leur chef de pupitre ou leur responsable de département. Bref, être un «mojo» est un boulot de loup solitaire. Ne vous étonnez donc pas quelquefois d’en entendre chantonner quelques-uns «I’m a poor lonesome mojo, far away from home».

De dire James Shaw, vidéo reporter pour le Web au Shropshirestar.com, être un mojo n’est pas un boulot de tout repos. Les heures sont longues et les deadlines infernaux. Mais si cela ne dérange l’aspirant mojo qui sommeille en vous, Shaw nous livre 10 conseils pour rendre votre métier plus enrichissant.


Michel Dumais, Blogue MédiaBiz

Ils sont de plus en plus présents aux conférences de presse, et leurs
«deadlines» sont les mêmes que leurs confrères de la presse
électronique : vite, tout de suite! Un reporter mobile britannique avec
un an de métier dans le corps nous livre ses 10 conseils destinés à
ceux qui voudraient bien se lancer dans le métier.

Encore plus que pour la presse électronique, on demande beaucoup de la part des journalistes mobiles qui produisent pour le Web. À vrai dire, faudrait quasiment que leurs reportages soient en ligne AVANT que la nouvelle survienne.

Pourtant, dans l’échelle des valeurs journalistiques, les journalistes mobiles sont loin d’avoir fait l’unanimité. Même au sein d’une salle de rédaction multi-plateforme, ils sont trop souvent ignorés par leur chef de pupitre ou leur responsable de département. Bref, être un «mojo» est un boulot de loup solitaire. Ne vous étonnez donc pas quelquefois d’en entendre chantonner quelques-uns «I’m a poor lonesome mojo, far away from home».

De dire James Shaw, vidéo reporter pour le Web au Shropshirestar.com, être un mojo n’est pas un boulot de tout repos. Les heures sont longues et les deadlines infernaux. Mais si cela ne dérange l’aspirant mojo qui sommeille en vous, Shaw nous livre 10 conseils pour rendre votre métier plus enrichissant.

[node:ad]