AFP |

2007 a été l’année la plus meurtrière pour la presse depuis 1994, avec 86 journalistes tués contre 85 en 2006, principalement en Irak, en Somalie et au Pakistan, selon le bilan annuel de Reporters sans frontières (RSF) publié mercredi.

De son côté, la Fédération internationale des journalistes (FIJ) a recensé 134 meurtres, assassinats et morts violentes inexpliquées de journalistes et de personnes employées par les médias en 2007, contre 155 en 2006.

La violence contre les professionnels des médias est ainsi restée à un “niveau record” pour la troisième année consécutive, déplore la FIJ, tandis que RSF souligne que, selon ses calculs, le nombre de journalistes tués a augmenté de 244% en cinq ans.

AFP |

2007 a été l’année la plus meurtrière pour la presse depuis 1994, avec 86 journalistes tués contre 85 en 2006, principalement en Irak, en Somalie et au Pakistan, selon le bilan annuel de Reporters sans frontières (RSF) publié mercredi.

De son côté, la Fédération internationale des journalistes (FIJ) a recensé 134 meurtres, assassinats et morts violentes inexpliquées de journalistes et de personnes employées par les médias en 2007, contre 155 en 2006.

La violence contre les professionnels des médias est ainsi restée à un “niveau record” pour la troisième année consécutive, déplore la FIJ, tandis que RSF souligne que, selon ses calculs, le nombre de journalistes tués a augmenté de 244% en cinq ans.

[node:ad]