Vildana Lelic, étudiante, Université Laval |

Bruxelles – Dans les premiers 11 mois de cette année, 171 employés au service des médias ont perdu leur vie. Ce chiffre provient de l’INSI (International Safety Institute), qui affirme qu’il s’agit du pire bilan que l’industrie a connue depuis dix ans.

142 journalistes et 29 employés des médias, comme les traducteurs, les
techniciens et les conducteurs, seraient morts en 2007. Parmi eux, 121 journalistes ont été tués en exercent leur métier, partout dans le monde. Et 64, pour la plupart reporters, ont été tués en Irak.

« Ces statistiques horribles devraient être considérées comme des point bas
dans la sûreté et le bien-être de la profession de médias. Nous avons besoin d’une meilleure protection pour les employés des médias du monde entier », affirme le Président de l’INSI, Chris Cramer.

Source: INSI

Vildana Lelic, étudiante, Université Laval |

Bruxelles – Dans les premiers 11 mois de cette année, 171 employés au service des médias ont perdu leur vie. Ce chiffre provient de l’INSI (International Safety Institute), qui affirme qu’il s’agit du pire bilan que l’industrie a connue depuis dix ans.

142 journalistes et 29 employés des médias, comme les traducteurs, les
techniciens et les conducteurs, seraient morts en 2007. Parmi eux, 121 journalistes ont été tués en exercent leur métier, partout dans le monde. Et 64, pour la plupart reporters, ont été tués en Irak.

« Ces statistiques horribles devraient être considérées comme des point bas
dans la sûreté et le bien-être de la profession de médias. Nous avons besoin d’une meilleure protection pour les employés des médias du monde entier », affirme le Président de l’INSI, Chris Cramer.

Source: INSI

[node:ad]