Agnès Gruda, La Presse |

Exception faite de quelques mentions de l’enlèvement «d’une journaliste canadienne», qui ne nommaient pas Mellissa Fung, la presse internationale a unanimement respecté la demande du réseau CBC, qui n’a pas ménagé les moyens pour garder l’affaire secrète. De nombreux médias qui étaient au courant de la nouvelle l’ont gardée pour eux pendant tout un mois.

Mais ce choix a causé quelques maux de tête dans les rédactions, y compris à La Presse. «Nous étions très déchirés entre le droit du public à l’information et la protection de la sécurité de la journaliste ; c’est la décision la plus difficile que nous ayons eu à prendre cette année», confie le directeur de l’information de La Presse, Éric Trottier.

Agnès Gruda, La Presse |

Exception faite de quelques mentions de l’enlèvement «d’une journaliste canadienne», qui ne nommaient pas Mellissa Fung, la presse internationale a unanimement respecté la demande du réseau CBC, qui n’a pas ménagé les moyens pour garder l’affaire secrète. De nombreux médias qui étaient au courant de la nouvelle l’ont gardée pour eux pendant tout un mois.

Mais ce choix a causé quelques maux de tête dans les rédactions, y compris à La Presse. «Nous étions très déchirés entre le droit du public à l’information et la protection de la sécurité de la journaliste ; c’est la décision la plus difficile que nous ayons eu à prendre cette année», confie le directeur de l’information de La Presse, Éric Trottier.

[node:ad]