Montréal accueillera, au printemps prochain, un colloque international visant à repenser le rôle du journalisme au Canada et les politiques publiques le régissant, afin de mieux le soutenir. Intitulé «Stratégies publiques pour le journalisme dans l’environnement médiatique canadien: débats, diversité et financement», il est organisé par des chercheurs des universités McGill, Concordia et Laval, ainsi que de la Sorbonne Nouvelle à Paris.

Montréal accueillera, au printemps prochain, un colloque international visant à repenser le rôle du journalisme au Canada et les politiques publiques le régissant, afin de mieux le soutenir. Intitulé «Stratégies publiques pour le journalisme dans l’environnement médiatique canadien: débats, diversité et financement», il est organisé par des chercheurs des universités McGill, Concordia et Laval, ainsi que de la Sorbonne Nouvelle à Paris.

L'événement se veut hautement participatif. Professeurs, chercheurs, étudiants, journalistes, activistes, décideurs publics et autres personnes intéressées par la profession sont donc invités à participer à des séances de discussions afin de déterminer les stratégies à mettre en œuvre non pas tant pour favoriser la survie de l'industrie journalistique, que de la préservation d'un journalisme qui stimule la participation citoyenne.

«Ce n'est pas une simple conférence où les participants présentent leurs recherches», explique l'instigatrice principale de l'événement, l'ancienne journaliste de CBC, Christine Crowther, doctorante à l'Université McGill. «L'objectif est d'élaborer des propositions de politiques cohérentes que nous pourrons transformer en véritables recommandations.»

L'idée de ce colloque a germé dans l'esprit de la chercheuse en 2009, quand elle a commencé à entendre des prédictions sinistres sur l'avenir des médias canadiens, alors même que CBC/Radio-Canada procédait à d'importantes réductions de personnel. Il ne sera cependant pas uniquement question du réseau public, précise Mme Crowther pour qui le rôle des nouvelles formes de journalismes est aujourd'hui central à toute discussion sur le futur des médias.

Elle souligne que les nouvelles technologies ont désormais un impact majeur sur les relations qu'entretiennent les journalistes avec les citoyens, tout en offrant des alternatives au journalisme professionnel et à ses structures organisationnelles et financières. Ainsi, parmi les invités du colloque, on compte des patrons de médias traditionnels, comme Hubert Lacroix, de CBC/Radio-Canada, Bernard Descôteaux du Devoir, et Bruno Patino de France Télévision, mais aussi Wilf Dinnick d'OpenFile.

Le colloque «Stratégies publiques pour le journalisme» aura lieu du 19 au 21 avril 2012 dans les locaux des universités McGill et Concordia à Montréal. Pour plus d'information, visitez le site web de l'événement: journalismstrategies.ca

 

[node:ad]