Colette Brin, ProjetJ |

Les commentaires des internautes devront désormais être approuvés avant d’être publiés sur les blogues de Cyberpresse, comme c’est déjà le cas pour plusieurs sites Web de journaux, dont le New York Times. Marie-Claude Lortie explique que cette mesure assurera qu’ils répondent “à des critères précis assurant leur qualité, leur pertinence et leur légalité.”

Colette Brin, ProjetJ |

Les commentaires des internautes devront désormais être approuvés avant
d’être publiés sur les blogues de Cyberpresse, comme c’est déjà le cas
pour plusieurs sites Web de journaux, dont le New York Times. Marie-Claude Lortie
explique que cette mesure assurera qu’ils répondent “à des critères
précis assurant leur qualité, leur pertinence et leur légalité.”

Les réactions à la décision sur le blogue de Mme Lortie sont partagées.
Certains déplorent la perte de spontanéité, compte tenu du délai
qu’imposera cette étape de filtrage, d’autres vont même jusqu’à
anticiper la censure. Mais plusieurs se réjouissent à l’avance que les
attaques personnelles, les propos haineux et les règlements de comptes
n’auront plus leur place sur Cyberpresse.

La direction de Cyberpresse n’a pas précisé les critères qui seront appliqués dans la modération des commentaires.

[node:ad]