La presse sénégalaise estimait samedi que les organisateurs du rallye-raid Dakar ont cédé à une menace terroriste en annulant l’édition 2008 de la course, ce qui, selon le quotidien national Le Soleil, signe “peut-être l’arrêt de mort du Dakar traditionnel”.

“Le Dakar est une tribune extraordinaire pour se faire un nom. Certains groupuscules l’ont compris, qui en usent et abusent”, écrit Le Soleil (pro-gouvernemental), accusant des “mouvements en mal de publicité” de distiller des menaces “par tous les canaux dont ils disposent”.

La presse sénégalaise estimait samedi que les organisateurs du rallye-raid Dakar ont cédé à une menace terroriste en annulant l’édition 2008 de la course, ce qui, selon le quotidien national Le Soleil, signe “peut-être l’arrêt de mort du Dakar traditionnel”.

“Le Dakar est une tribune extraordinaire pour se faire un nom. Certains groupuscules l’ont compris, qui en usent et abusent”, écrit Le Soleil (pro-gouvernemental), accusant des “mouvements en mal de publicité” de distiller des menaces “par tous les canaux dont ils disposent”.

[node:ad]