Éric Lévesque, Média Matin Québec |

Alors que les journalistes de TQS-Québec présenteront, ce soir, le dernier bulletin complet d’informations locales, le syndicat des employés entend convaincre le CRTC, dans quelques jours, que les intentions de l’acquéreur Remstar ne sont pas conformes au mandat de la station.

La journée d’aujourd’hui s’annonce plutôt difficile pour les professionnels de la salle des nouvelles située au cœur de Saint-Roch.

«Ce sera un jour noir pour TQS. Ce sera en partie la fin des bulletins d’information dans leur intégralité et dans le type d’information que les gens connaissent», a signalé le président du syndicat des employés de Québec, Éric Lévesque. Une émission spéciale est d’ailleurs prévue à l’extérieur, près des bureaux, à 17 h.

Éric Lévesque, Média Matin Québec |

Alors que les journalistes de TQS-Québec présenteront, ce soir, le dernier bulletin complet d’informations locales, le syndicat des employés entend convaincre le CRTC, dans quelques jours, que les intentions de l’acquéreur Remstar ne sont pas conformes au mandat de la station.

La journée d’aujourd’hui s’annonce plutôt difficile pour les professionnels de la salle des nouvelles située au cœur de Saint-Roch.

«Ce sera un jour noir pour TQS. Ce sera en partie la fin des bulletins d’information dans leur intégralité et dans le type d’information que les gens connaissent», a signalé le président du syndicat des employés de Québec, Éric Lévesque. Une émission spéciale est d’ailleurs prévue à l’extérieur, près des bureaux, à 17 h.

[node:ad]