AFP

Des dizaines de journalistes ont manifesté
samedi à Niamey pour exiger la libération de deux confrères incarcérés
et protester contre “le muselage” de la presse depuis le début du
conflit touareg au Nord du Niger, a constaté un journaliste de l’AFP.

Partis d’une place dans l’est de la capitale, les journalistes de la
presse écrite, de radios et télévisions indépendantes, se sont dirigés
vers l’Assemblée nationale, au centre de Niamey, où ils ont organisé un
meeting.

“Libérez Moussa Kaka et Ibrahim Manzo!” “Non au muselage et au bâillonnement des médias!”, scandait la foule.

AFP

Des dizaines de journalistes ont manifesté
samedi à Niamey pour exiger la libération de deux confrères incarcérés
et protester contre “le muselage” de la presse depuis le début du
conflit touareg au Nord du Niger, a constaté un journaliste de l’AFP.

Partis d’une place dans l’est de la capitale, les journalistes de la
presse écrite, de radios et télévisions indépendantes, se sont dirigés
vers l’Assemblée nationale, au centre de Niamey, où ils ont organisé un
meeting.

“Libérez Moussa Kaka et Ibrahim Manzo!” “Non au muselage et au bâillonnement des médias!”, scandait la foule.

[node:ad]