Daphné Bédard, Le Soleil

Habituellement en compétition, Radio-Canada, TVA, TQS, Le Soleil, Le Journal de Québec
et CHRC ont décidé de laisser tomber les armes mercredi pour
«éviter aux gens de Québec de se faire manger par la planète
Montréal». Les syndicats des six médias ont dénoncé d’un même
souffle la centralisation de l’information dans la
métropole et les pertes d’emploi qui en découlent.

La mise à pied de 15 personnes à TQS-Québec, la quasi-fermeture de Global, le lock-out du Journal de Québec
et la perte d’une émission à contenu régional à TVA ont
récemment ajouté des arguments aux syndicats pour déplorer
publiquement la montréalisation et demander aux candidats à
la mairie d’en faire un enjeu de leur campagne.

Daphné Bédard, Le Soleil

Habituellement en compétition, Radio-Canada, TVA, TQS, Le Soleil, Le Journal de Québec
et CHRC ont décidé de laisser tomber les armes mercredi pour
«éviter aux gens de Québec de se faire manger par la planète
Montréal». Les syndicats des six médias ont dénoncé d’un même
souffle la centralisation de l’information dans la
métropole et les pertes d’emploi qui en découlent.

La mise à pied de 15 personnes à TQS-Québec, la quasi-fermeture de Global, le lock-out du Journal de Québec
et la perte d’une émission à contenu régional à TVA ont
récemment ajouté des arguments aux syndicats pour déplorer
publiquement la montréalisation et demander aux candidats à
la mairie d’en faire un enjeu de leur campagne.

[node:ad]