Jean-François Parent, Le Trente |

Le rythme infernal d’une campagne électorale impose une extrême proximité avec la nouvelle. Des réactions à chaud, matin, midi et soir, des réactions à la réaction, jusqu’à ce qu’on ait une déclaration qui dit blanc, une autre qui dit noir.

Un des effets pervers de cette course à la clip est qu’on accorde la même valeur à toutes les affirmations. Qu’elles soient fondées ou farfelues.

Qu’on en juge : aucun des partis en présence n’ose condamner les Conservateurs qui courtisent et recrutent ouvertement les mouvements religieux charismatiques comme les pentecôtistes, de peur d’être taxés d’intolérants.

Pourquoi? Parce que les médias d’information font mal leur travail.

Jean-François Parent, Le Trente |

Le rythme infernal d’une campagne électorale impose une extrême proximité avec la nouvelle. Des réactions à chaud, matin, midi et soir, des réactions à la réaction, jusqu’à ce qu’on ait une déclaration qui dit blanc, une autre qui dit noir.

Un des effets pervers de cette course à la clip est qu’on accorde la même valeur à toutes les affirmations. Qu’elles soient fondées ou farfelues.

Qu’on en juge : aucun des partis en présence n’ose condamner les Conservateurs qui courtisent et recrutent ouvertement les mouvements religieux charismatiques comme les pentecôtistes, de peur d’être taxés d’intolérants.

Pourquoi? Parce que les médias d’information font mal leur travail.

[node:ad]