Le Devoir |

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ)
s’insurge contre le projet du groupe Cadrin de Québec, qui propose
d’acquérir la station de radio CHRC-AM à la condition d’en supprimer la
salle des nouvelles, une proposition similaire à celle des acheteurs de
TQS.

Pour la FPJQ, «cette exigence est inacceptable». CHRC appartenait au
groupe Corus et diffusait des informations sous le nom d’Info 800 AM.
Un groupe d’affaires de la région de Québec, gravitant autour de Michel
Cadrin, de Patrick Roy et de Jacques Tanguay, a acheté la station,
entre autres pour en faire un fer de lance des Remparts de Québec.

Le Devoir |

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ)
s’insurge contre le projet du groupe Cadrin de Québec, qui propose
d’acquérir la station de radio CHRC-AM à la condition d’en supprimer la
salle des nouvelles, une proposition similaire à celle des acheteurs de
TQS.

Pour la FPJQ, «cette exigence est inacceptable». CHRC appartenait au
groupe Corus et diffusait des informations sous le nom d’Info 800 AM.
Un groupe d’affaires de la région de Québec, gravitant autour de Michel
Cadrin, de Patrick Roy et de Jacques Tanguay, a acheté la station,
entre autres pour en faire un fer de lance des Remparts de Québec.

[node:ad]