Les membres des cinq syndicats de La Presse ont conclu une entente de principe avec la direction, vendredi. Les nouvelles conventions collectives viendront à échéance à la fin de 2015.

 

Les membres des cinq syndicats de La Presse ont conclu une entente de principe avec la direction, vendredi. Les nouvelles conventions collectives viendront à échéance à la fin de 2015.

Le Syndicat des travailleurs de l'information de La Presse (STIP) précise s’être entendu à la faveur de modifications demandées par la direction aux régimes de retraite. « On cherchait à avoir une certaine stabilité, La Presse cherchait une paix syndicale, voilà pourquoi nous avons entrepris des négociations accélérées afin de s’entendre avant la fin du présent contrat », a indiqué le président du STIP, Frédéric Murphy.

[node:ad]

L’entente prévoit des hausses salariales variant de 2,5 à 3 % par année, un certain rattrapage salarial après le gel des dernières années. Elle permet aussi de régler certains litiges liés au passage du quotidien au numérique. La Presse prévoit abandonner le papier d’ici deux à quatre ans.

La direction s’est aussi entendue avec son syndicat de la distribution concernant la suppression d’une cinquantaine d’emplois, grâce à des primes de départ.

L'Intersyndicale de La Presse regroupe les travailleuses et les travailleurs de l'information, de l'informatique, de bureau, de la publicité et de la distribution, soit près de 700 employés.